Découvrez notre N° spécial Loi de finances 2021

EUREXpress

Au sommaire

Fiscalité personnelle : impôt sur le revenu, crédits et réductions d’impôt, taxe d’habitation
Fiscalité professionnelle : rénovation des locaux, impôts de production, réévaluation des actifs, impôt sur les sociétés, fiscalité des véhicules, aides pour les agriculteurs
RH : mesures sociales
Autres nouveautés : crédit d’impôt bailleurs, taux de l’intérêt de retard, régime de groupe TVA

Magazine Eurexpress

Télécharger notre hors-série

Pas moins de 5 lois de finances !

L’année 2020 n’aura décidément pas été une année comme les autres. Avant tout en raison de la crise sanitaire qui a occasionné tant de dégâts humains et économiques. Par ricochet, ce millésime se distingue aussi du point de vue de la fiscalité, puisque pas moins de 4 lois de finances rectificatives ont été nécessaires aux pouvoirs publics pour piloter, dans ces circonstances exceptionnelles, le budget de l’État, en plus de la loi de finances pour 2021 qui apporte aussi son lot de modifications.
Ainsi, en matière de fiscalité personnelle, on notera la prorogation du dispositif Pinel, recentré sur les BHC – les bâtiments d’habitation collectifs. Et on se souviendra que les quelque 20 % de contribuables qui sont encore redevables de la taxe d’habitation sur leur résidence principale vont perdre ce privilège sur les trois prochaines années, ce dont ils ne se plaindront pas !En matière de fiscalité professionnelle, la loi de finances met en oeuvre le fameux allègement des impôts de production prévu par le plan de relance de l’économie, un allègement qui concerne autant la CFE et la CVAE que la taxe foncière des établissements industriels.
Et, autre aide apportée aux entreprises pour leur permettre de renforcer leurs fonds propres, les réévaluations d’actifs pourront temporairement être mises en oeuvre en profitant d’une relative clémence fiscale. Sans oublier de nombreuses autres nouveautés que nous vous proposons de découvrir maintenant.
Excellente lecture !