Médico-social : traitement des données personnelles par les associations

Les associations peuvent donner leur avis sur le projet de référentiel de la Cnil portant sur le traitement des données personnelles dans le secteur social et médico-social.

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) lance une consultation sur le projet de mise à jour du référentiel relatif au traitement des données personnelles mis en œuvre « dans le cadre de l’accueil, l’hébergement et l’accompagnement social et médico-social des personnes âgées, en situation de handicap et en difficulté ». Ce document vise à aider les associations dans la mise en œuvre de traitements des données personnelles conformes aux exigences de la Cnil. Il aborde neuf sujets :– la fourniture des prestations définies dans le cadre d’un contrat conclu entre l’association et la personne concernée ou son représentant légal ;– l’instruction, la gestion et, le cas échéant, le versement des prestations sociales légales et facultatives ;– la gestion administrative des personnes concernées ;– l’accompagnement social et médico-social adapté aux difficultés rencontrées et, le cas échéant, l’orientation des personnes vers des structures compétentes susceptibles de les prendre en charge ;– l’élaboration et le suivi du projet personnalisé d’accompagnement des personnes ;– l’échange et le partage des informations strictement nécessaires ;– l’accompagnement et le suivi des personnes dans l’accès aux droits ;– la gestion administrative, financière et comptable de l’établissement, du service ou de l’association ;– l’établissement des statistiques, des études internes et des enquêtes de satisfaction aux fins d’évaluation de la qualité des activités et des prestations et des besoins à couvrir.

En pratique : les associations concernées peuvent donner leur avis sur ce projet de référentiel, avant le 1 décembre 2020, directement sur le site de la Cnil (). www.cnil.fr

Article publié le 10 novembre 2020 – © Les Echos Publishing 2020