Médecins : une dégradation de la qualité des soins

Médecins : une dégradation de la qualité des soins

Selon un récent sondage, la qualité des soins s’est effondrée ces dernières années pour les médecins interrogés. Plusieurs facteurs sont cités comme sources de dégradation, notamment la surcharge de travail.

Un sondage de 360 medics pour le site Egora a consulté récemment 951 médecins pour connaître leur perception de la qualité générale des soins, et les a invités à donner une note sur cette qualité. Le résultat passe légèrement la moyenne, mais sans plus : 6,31/10 (6,23/10 pour les médecins hospitaliers et 6,71/10 pour les étudiants en médecine). 77 % des médecins estiment même que la qualité des soins s’est détériorée en 5 ans (dont 47 % des médecins hospitaliers).Les facteurs en cause ? Principalement la surcharge de travail et le manque le personnel. Sont également évoquées les contraintes, comme le tiers payant généralisé imposé aux médecins, ou encore le manque de moyens financiers, le bien-être et le moral au plus bas, ou encore le manque de fluidité de l’information entre les soignants.Ces résultats ne sont pas sans rappeler ceux publiés au dernier trimestre 2017 sur la santé des professionnels de santé, qui indiquaient que 63 % des médecins ressentaient un épuisement physique et moral dû principalement au comportement des patients et au manque de reconnaissance…

Article publié le 08 juin 2018 – © Les Echos Publishing 2017