Elevage bovin : aides aux veaux sous la mère

Les éleveurs doivent formuler leurs demandes d’octroi des aides aux veaux sous la mère pour 2018 d’ici au 15 mai prochain.

On sait que les aides aux veaux sous la mère et aux veaux issus de l’agriculture biologique, qui étaient menacées de disparition à la suite d’un audit de la Commission européenne, ont été finalement maintenues, la Commission ayant confirmé leur conformité avec la réglementation européenne.À ce titre, la campagne de déclaration 2018 devait, selon le ministère, s’ouvrir entre le 16 et le 23 avril, les éleveurs ayant jusqu’au 15 mai 2018 pour formuler leur demande sur Télépac. Et attention, les demandes tardives feront l’objet d’une pénalité de retard par jour ouvré. Sachant qu’après le 11 juin, toute demande d’aide aux veaux sous la mère au titre de 2018 sera impossible.Nouveauté, l’IGP « Rosée des Pyrénées Catalanes » fait désormais partie des labels éligibles à l’aide.

Rappel : le montant de l’aide aux veaux sous la mère et aux veaux issus de l’agriculture biologique est fixé à 49,90 € par animal éligible pour la campagne 2017. Quant au montant de l’aide aux veaux sous la mère labellisés et aux veaux issus de l’agriculture biologique commercialisés via une organisation de producteurs, il s’élève à 70,10 € par veau éligible. Les conditions d’éligibilité et les modalités de demande des aides aux veaux sous la mère peuvent être consultées sur .

Ministère de l’Agriculture, communiqué du 5 avril 2018

Article publié le 18 avril 2018 – © Les Echos Publishing 2017