Élevage bovin : aides bovines 2017

Les montants 2017 des aides aux bovins laitiers et aux bovins allaitants ont été fixés.

Pour la campagne 2017, les montants des aides aux bovins laitiers ont été fixés comme suit :- aide de base : 80,90 € par animal primé en zone de montagne (78,50 € en 2016) et 39,45 € hors zone de montagne (38 € en 2016) ;- aide complémentaire pour les nouveaux producteurs, c’est-à-dire les éleveurs qui justifient détenir pour la première fois un cheptel bovin laitier depuis 3 ans au plus (dernière année de versement car cette aide est supprimée à partir de 2018) : 20 € par animal primé en zone de montagne et 15 € hors zone de montagne (montants inchangés par rapport à 2016).Quant aux montants des aides aux bovins allaitants, ils s’élèvent à :- 173,80 € par animal primé de la 1re à la 50e vache (174,50 € en 2016) ;- 126,35 € par animal primé de la 51e à la 99e vache (127 € en 2016) ;- 65,60 € par animal primé de la 100e à la 139e vache (66 € en 2016).Sachant que pour chaque demandeur de l’aide, le nombre maximal de vaches primées au titre de la campagne 2017 est égal au nombre de vaches éligibles auquel on applique un coefficient de 0,962 (0,955 en 2016).Selon le ministère, le versement de ces aides interviendra dès ce mois de février.

Précision : les conditions d’accès aux aides bovines pour la campagne 2017 ont été précisées par un arrêté du 15 janvier 2018. Ainsi, pour bénéficier de l’aide aux bovins allaitants, l’éleveur doit notamment détenir au moins 10 vaches éligibles (ou 10 UGB dont au moins 3 vaches éligibles). Le nombre maximum de vaches primables étant donc plafonné à 139. Pour l’aide aux bovins laitiers, le nombre de vaches primables est limité à 30 en zone de montagne et à 40 hors zone de montagne.

Arrêté du 15 janvier 2018, JO du 18Arrêté du 17 janvier 2018, JO du 19Arrêté du 17 janvier 2018, JO du 19Arrêté du 24 janvier 2018, JO du 28

Article publié le 31 janvier 2018 – © Les Echos Publishing 2017